Informations utiles

Traitement de l'inflammation faciale: quand les médicaments sont bas

Traitement de l'inflammation faciale: quand les médicaments sont bas



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Maux de tête sévères, congestion nasale et toux: Un simple accident vasculaire cérébral peut provoquer des symptômes d'inflammation du visage.

Traitement de l'inflammation faciale: quand les médicaments sont basDans ces cas, vous devrez peut-être prendre des antibiotiques, mais les symptômes disparaîtront avec beaucoup de relaxation, l'utilisation de vaporisateurs nasaux et une consommation abondante de liquides, habituellement au repos toutes les quelques semaines. Cependant, il existe des situations dans lesquelles une inflammation du visage peut nécessiter une intervention chirurgicale - le Dr. Monika Augusztinovicz est médecin pour le centre de la tête et du nez.

Qu'est-ce qu'une inflammation du visage?

Le système cérébelleux - situé sur les deux côtés du nez, entre les narines du visage, entre les yeux, le système de cellules fibreuses au-dessus du nez, au-dessus du front et à la base du crâne - correspond à l'âge. L'inflammation du visage, ou mieux l'inflammation nasale, peut toucher n'importe quelle région. Cela provoque une céphalée déprimante, souvent radieuse. Selon la zone de l'inflammation, la douleur peut survenir au front, à la partie supérieure de la paupière ou sous les yeux, sur la tête ou dans la prothèse supérieure.

Polypes nasaux - Infections récurrentes, appelez votre attention

La croissance des polypes peut facilement obstruer les voies nasales, de sorte que les mamelons ne peuvent pas les nettoyer, ce qui finit par devenir infecté, et une inflammation chronique du visage peut survenir. Parfois, les personnes touchées peuvent même ne pas se rendre compte qu'elles ont un polype nasal, malgré le fait que leur congestion nasale soit enflée et que c'est ce qui prévient leur congestion nasale. Toutefois, si vous vous adressez à un spécialiste des oreilles, des nez, des voies nasales bouchées, des maux de tête, du ronflement ou de la parole nasale, le diagnostic peut facilement être posé sur la base d'un examen nasal.

Rhinite - pas d'exception?

Le septum nasal séparant les narines droite et gauche est une plaque recouverte de cartilage et d'os, qui est recouverte de muqueuses. Au cours du développement, le cartilage et la partie osseuse grandissent à un rythme irrégulier, de sorte qu'il n'y a pratiquement aucun être humain pour parler d'un quelconque degré de rhinopharynx. Il peut être asymétrique d’un côté ou en forme de S, l’un en haut et l’autre en bas. Les lésions bénignes ne causent généralement pas de problèmes, et un degré d'asymétrie plus important contribue à l'apparition d'une congestion nasale persistante due à une congestion nasale bloquée, et donc à une inflammation faciale réversible.

Examen de l'inflammation chronique du visage

Si l'inflammation du visage disparaît de temps en temps, il faut envisager d'autres facteurs que les infections. Une vision endoscopique ainsi qu'un scanner thoracique peuvent fournir une indication de l'état des voies nasales. Les examens peuvent aider à détecter s'il y a, par exemple, une rhinite ou des polypes nasaux, qui peuvent jouer un rôle dans la récurrence de la maladie en raison d'une rhinite inhibée.

Que peut causer même une maladie récurrente?

  • Par exemple, un gonflement chronique de la muqueuse peut être causé par une allergie respiratoire non reconnue, et sans traitement, nous ne pouvons pas enfin éliminer l'inflammation du visage.
  • Vous pouvez avoir un problème dentaire, une inflammation chronique de la racine de la dent, avec une inflammation récurrente du visage.
  • En cas de polypes nasaux, il convient également d'examiner le patient pour le reflux. Le reflux peut également contribuer au développement des polypes nasaux par le biais de l'inflammation des voies nasales par la voie des réflexes et par la suite à la récurrence de l'inflammation du visage.
Dans de nombreux cas, l'inflammation faciale récurrente n'est qu'un symptôme, un problème grave et le résultat d'une inflammation. Médicaments inutiles, gouttes nasales et nausées, qui traversent la maladie, au lieu de douleurs, en cas de plaintes récurrentes, il est définitivement conseillé de se faire examiner l'oreille-nez!Articles liés dans Inflammation du visage:
  • Symptômes et traitement de l'inflammation du visage chez les enfants
  • Comment distinguer l'inflammation du visage de la semaine
  • Inflammation du visage, inflammation nasale: symptômes et traitement